Swisspower | SIG: Der TOSA-Bus nimmt in Genf Fahrt auf

SIG: Der TOSA-Bus nimmt in Genf Fahrt auf

In Genf ist der erste mit TOSA-Technologie ausgestattete Bus in Verkehr gesetzt. Der TOSA-Bus ist das erste elektrische Gelenkfahrzeug mit hoher Kapazität, das von einer großen Autonomie profitiert, indem es in Sekundenschnelle an den Haltestellen aufgeladen wird.

Offizielle Medienmitteilung:

La technologie et l’innovation se mettent au service de la population. Dès le 10 décembre 2017, la ligne 23 des tpg verra rouler les premiers bus électriques équipés d’une technologie unique au monde: TOSA. Les batteries du véhicule se rechargent en quelques secondes aux arrêts et en quatre minutes aux terminus. TOSA permet ainsi de faire rouler des bus de grande capacité, 100% non polluants, en s’affranchissant de lignes d’alimentation aériennes.

Le voyage inaugural de cette ligne s’est déroulé le 5 décembre 2017, en présence des autorités fédérales et cantonales et des partenaires ayant participé au programme. Car au-delà de la prouesse technologique, TOSA est également l’expression d’une collaboration efficace entre les pouvoirs publics et des entreprises privées de la région, à savoir l’Etat de Genève, les tpg, l’OPI, les SIG et ABB Sécheron. En travaillant main dans la main, ces acteurs ont développé un produit unique au monde, qui suscite la curiosité et l’intérêt bien au-delà des frontières cantonales, suisses et européennes. Nantes Métropole a récemment fait le choix de la technologie TOSA pour équiper son futur e-busway avec des bus HESS bi-articulés de 24 mètres. Les premiers véhicules seront livrés en septembre 2018.

Le développement et la mise en service de cette ligne incarnent aussi la volonté de l’Etat de placer Genève sur la carte des métropoles engagées dans un processus de transition énergétique vers une mobilité durable et respectueuse de l’environnement. Le projet TOSA est d’ailleurs emblématique de la capacité du canton à promouvoir des projets innovants, créateurs d'emplois locaux et respectueux des engagements dans le domaine de l'environnement et plus particulièrement des technologies propres. Il est source de stimulation pour les instituts de recherche régionaux et une incitation à un investissement renforcé dans la recherche et le développement. TOSA est d’ailleurs reconnu et soutenu par l’Office fédéral de l’énergie comme étant un projet phare, illustrant la stratégie énergétique 2050 de la Confédération.

« Aujourd’hui, nous ne faisons pas qu’inaugurer une ligne de bus, nous célébrons la volonté de Genève de s’appuyer sur les compétences locales pour atteindre nos objectifs d’encourager et de développer une mobilité durable », s’est réjoui Luc Barthassat, conseiller d’Etat chargé du DETA. « Après Nantes, cette technologie sera présentée et promue dans d’autres pays et sur d’autres continents. Cette innovation permet au canton de Genève d’ériger les bases d’un centre pionnier en matière de recherche dans le domaine de la mobilité électrique », appuie Pierre Maudet, conseiller d’Etat chargé du DSE.

Les TPG prévoient un déploiement graduel des bus électriques TOSA, à partir de l'étape du 10 décembre 2017. D'ici juin 2018, la ligne 23 comportera 12 véhicules, 3 stations de recharge terminale, 13 stations de recharge Flash ainsi que 4 chargeurs de dépôts.

A un horizon plus lointain, il pourrait être envisagé de renouveler l’actuelle flotte des bus diesel des TPG par des véhicules électriques de grande capacité, tels que les bus TOSA. Cela bénéficiera à l’ensemble de la population genevoise, qu’il s’agisse aussi bien des voyageurs que des riverains et des usagers de l’espace public.