«Il s’agit maintenant de s’attaquer à la transition énergétique»

Le 20 mars 2018 se tiendra à la Umwelt Arena Sprei­tenbach le Congrès d’AEE SUISSE. Florian Knapp, directeur de la communication et des projets chez AEE SUISSE, explique à quels spécialistes des services industriels s’adresse le congrès et en quoi la participation à l’événement devrait s’avérer précieuse.

Quelles raisons vous ont fait opter pour le thème «La confiance en l'avenir énergétique»?

Florian Knapp: La nouvelle loi et les nouvelles ordonnances sur l’énergie sont entrées en vigueur le 1er janvier 2018. Les conditions cadre politiques de la transition énergétique sont donc aujourd’hui nettement plus claires. Il s’agit maintenant de s’attaquer à la transition énergétique et de la mettre en œuvre. Ce ne sont pas les solutions techniques qui manquent. Nous avons surtout besoin de faire confiance à la technologie et à nos capacités à réaliser avec succès la transformation du monde de l’énergie. Il nous faut aussi faire confiance aux possibilités et aux opportunités qu’offre la transition énergétique. 

AEE SUISSE et Swisspower ont convenu d’organiser le Congrès AEE SUISSE et le Congrès des services industriels en alternance. En quoi ces deux événements sont-ils complémentaires?

Leur axe thématique est le même: un avenir énergétique renouvelable. Le partenariat établi entre AEE SUISSE et Swisspower confirme et souligne ce terrain commun. Néanmoins, chaque congrès met l’accent sur des aspects différents. Cela vaut donc toujours la peine de se rendre aux deux événements.

À quels spécialistes des services industriels le Congrès AEE SUISSE s’adresse-t-il plus particulièrement?

Il s’adresse aux collaborateurs des services industriels qui participent à la transformation du marché de l’énergie et œuvrent activement à un avenir énergétique renouvelable. Le public que nous visons est donc assez large: l’engagement des services industriels pour la construction de notre avenir énergétique relève d’un effort collectif qui implique de nombreuses personnes et de nombreuses fonctions. 

Donnez-nous envie: quels temps forts attendent ceux qui assisteront au congrès?

Le programme de l’édition 2018 couvre un éventail particulièrement vaste et riche. En voici quelques morceaux choisis: l’un des intervenants sera Michael Liebreich de Bloomberg New Energy Finance, un expert financier reconnu qui esquissera pour nous sa vision du monde de l’énergie en 2030. Impossible de parler d’un avenir énergétique renouvelable sans parler de mobilité. Le «pape» allemand de l’automobile, le professeur Ferdinand Dudenhöffer, parlera de la confiance ébranlée dans les moteurs à combustion conventionnels et de la manière dont l’électromobilité pourrait ou non en bénéficier. La fiabilité des conditions cadre politiques constitue un autre aspect important, et le congrès accueillera donc les directeurs de deux offices fédéraux de premier plan, Benoît Revaz de l’OFEN et Marc Chardonnens de l’OFEV. Nous sommes également fiers d’avoir pu nous assurer la participation de Dr Thomas Laux de Zug Estates et Thomas Hügli d’AXA Winterthur en tant qu’intervenants représentant les secteurs du bâtiment et de l’assurance. Leur présence montre bien à quel point la notion d’un avenir énergétique renouvelable dépasse aujourd’hui largement le cadre des acteurs traditionnels.

En savoir plus: https://aee-congres.ch